Le Parlement européen et le Conseil trouvent un accord sur la révision de l’Eurovignette

Après 3 ans de discussions, les eurodéputés et le Conseil ont trouvé, mardi 7 juin, un compromis dans le cadre de la révision de la directive Eurovignette relative à la taxation des poids lourds pour l’utilisation de certaines infrastructures.

Les nouvelles règles, qui doivent encore être formellement adoptées par les Etat membres, constituent pour beaucoup une grande avancée dans l’application du principe pollueur-payeur.

Cet accord informel doit permettre aux États membres d’internaliser les coûts liés à la pollution atmosphérique et sonore et aux encombrements causés par les poids lourds (coûts externes), en plus du prix de l’utilisation des autoroutes, en les intégrant dans le prix des péages. Ainsi, ce sont 3 à 4 centimes, par véhicule et par kilomètre, qui s’ajouteront au prix des péages pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

L’affectation des recettes
Seuls 15% des revenus de l’Eurovignette seront alloués aux infrastructures routières transeuropéennes, le reste des recettes perçues sera affecté à des projets liés au développement durable des transports et à l’atténuation des nuisances. D’autre part, les Etats membres auront l’obligation de rendre compte à la Commission des tarifs appliqués et de l’utilisation faite des redevances.

Laisser un commentaire

Catégories

  • Aucune catégorie