Bientôt un refuge HQE sur le Mont-Blanc

Que les alpinistes prennent leur mal en patience, il leur faut encore attendre un an avant de pouvoir dormir sur le Mont-Blanc en refuge HQE.

Suspendus tout l’hiver, les travaux de reconstruction du refuge du Goûter viennent de reprendre à 3835 m d’altitude. Dernière étape avant le sommet du Mont-Blanc, le refuge, construit en 1960, sera remplacé dès l’été 2012 par un nouveau bâtiment HQE. D’ici à octobre prochain, les équipes ont à monter  les quatre niveaux de la structure bois, préparée en vallée, à poser l’enveloppe et la vêture inox afin de mettre le bâtiment hors d’eau et hors d’air. Avec la démolition de l’ancien refuge, ce projet devrait coûter environ 6,5 millions d’euros, financés en grande partie par le Club alpin français. Capteurs solaires photovoltaïques et thermiques, éolienne, groupe de cogénération de secours utilisant l’énergie de la biomasse, fondoir à neige et module de traitement des eaux usées assureront l’autonomie du refuge en matière d’électricité, de chauffage et d’eau durant ses trois mois d’ouverture annuels. Seule l’eau consommable devrait être héliportée deux fois par saison, tandis que la cuisine fonctionnera au gaz. Imaginé par le cabinet d’architectes Groupe H, le nouveau refuge pourra accueillir 120 grimpeurs. EA

Laisser un commentaire

Catégories

  • Aucune catégorie