Le site Journal des Communes, Légilocal, Droit de la Voirie et du Domaine Public :
des experts au service des élus et des collectivités

|

Coopération décentralisée

Clermont-Ferrand lance un réseau d'élus sur la ville durable

06 décembre 2017

 

La Ville de Clermont-Ferrand organisait, du 29 novembre au 1er décembre, les premières rencontres du Réseau international des villes Michelin, sur la thématique de la "Ville durable".

 

 

En 2016, Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand, initiait le projet d'un Réseau international entre les villes accueillant un centre de production ou de recherche de la Manufacture Michelin, une cinquantaine en Europe, Amérique du Nord et du Sud, et Asie du Sud-Est. Cette année, le maire et le président de Clermont Auvergne Métropole et Jean-Dominique Senard, président de Michelin, ont ouvert la première conférence du Réseau International des Villes Michelin.

A l'occasion de ces Rencontres, les villes ont partagé leurs retours d'expériences lors d'ateliers et parcours thématiques sur neuf thèmes : transports de demains, nouvelles mobilités, énergies renouvelables, ville verte, ville innovation, technologies du furtur, habiter ensemble, construire la culture, sport-santé.


Autour du monde

Point commun de ces villes : leur lien avec la capitale de l’Auvergne, via le jumelage ou le fort ancrage local du manufacturier Michelin. "Ce réseau part d'une intuition du maire Olivier Bianchi qui souhaite renforcer les échanges internationaux existant entre des villes situées aux quatre coins du monde grâce à la présence de cette manufacture", explique Jérôme Auslender, son adjoint à l'enseignement supérieur et à la recherche, aux relations internationales et au développement numérique.

Entre Resende près de Rio de Janeiro au Brésil, où le groupe Michelin a construit une usine il y a quelques années, et Zalau, en Roumanie, a priori rien de commun et pourtant, ces villes trouvent un intérêt à partager leurs expériences de politiques publiques innovantes en matière de services aux populations et, plus globalement, en lien avec neuf thèmes qui ont été identifiés comme étant à fort potentiel de coopération : mobilités, énergies renouvelables, habitat, culture, etc.
"La tournure positive de ces premières rencontres démontre qu'elles partagent des enjeux et solutions alors que leur profil et leur taille sont souvent différents. Si Michelin est un point d'appui, il s'agit en fait d'un réseau international de villes et d'élus en passe de construire des coopérations concrètes sur ces thèmes liés à la ville durable", précise l'élu clermontois.

Ce réseau compte une majorité de petites et moyennes villes, mais aussi des mégalopoles comme Chennai (Inde) ou Bangkok (Thaïlande). Les prochaines rencontres du réseau auront lieu soit à Guarulhos (Brésil) ou Vitoria-Gasteiz (Pays basque). Une charte est en préparation ; pour porter et développer ce réseau une association devrait être à terme créée.

Nathalie Chalard/Morgan Boëdec
Crédit de l'illustration : Capture écran @vivapolisfrance

Message personnel...
Très joyeux Noël et à l'année prochaine !
22/12/2017
Prévention - Sécurité
Saint-Brieuc équipe sa police municipale de caméras-piétons
21/12/2017
Politique agricole
PAC 2020 : les régions craignent une reprise en main par l'Etat
21/12/2017
Energie
Fin des hydrocarbures : le projet de loi définitivement adopté par l'Assemblée
21/12/2017
Assemblée nationale
Des bureaux-couchettes à l'Hôtel de Broglie pour les députés
21/12/2017
 
Voir toutes les actualités


> En bref
Voir toutes les brèves