Le site Journal des Communes, Légilocal, Droit de la Voirie et du Domaine Public :
des experts au service des élus et des collectivités

|

Politique

Le Sénat met en place une mission permanente de contrôle et de suivi des réformes territoriales

22 novembre 2017

 La mission de contrôle et de suivi des lois de réforme territoriale de la commission des lois du Sénat souhaite revitaliser l’échelon communal et, pour ce faire, a décidé de mettre en place une mission permanente de contrôle et de suivi des réformes territoriales.

 

Ne dites pas aux sénateurs qu'une mission ou une commission est l'idéal pour entrerrer une problématique. Bien au contraire ! En effet, le premier thème de travail de la mission sera la revitalisation de l’échelon communal, aujourd’hui en grande difficulté, en particulier dans le monde rural, avec plusieurs axes de travail : la place des communes dans l’intercommunalité, l’avenir des communes nouvelles et la recherche d’un meilleur équilibre entre les métropoles et le monde rural.

Le président de la commission, Philippe Bas (LR – Manche) a estimé qu’"après deux restructurations complètes de la carte intercommunale en trois ans, assorties d’une baisse sans précédent des dotations de l’État, alors que dans le même temps les transferts de charges se multipliaient, les décisions prises au cours des derniers mois ont soulevé de vives inquiétudes dans les communes." C’est le cas de la réforme de la taxe d’habitation, qui, estime-t-il, "rompt le lien fiscal entre la commune et ses habitants et soulève de profondes inquiétudes sur la pérennité des ressources communales, qui deviendraient très majoritairement dépendantes des décisions de l’État."

 

Vigilance et propositions

C’est la raison pour laquelle la commission des lois, dans le cadre de sa fonction d’évaluation et de contrôle de l’application des lois, a décidé de mettre en place cette mission de vigilance et de proposition. Elle le fera en lien étroit avec les élus des communes et leurs associations représentatives.

Mathieu Darnaud (LR-Ardèche) a été nommé rapporteur de la mission, après avoir assuré, pour le compte de la commission des lois, le suivi de l’application de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe).
Ce suivi a donné lieu à la présentation de deux propositions de loi cosignées par Philippe Bas et Mathieu Darnaud, l’une sur "la vitalité de la démocratie locale et l’équilibre des territoires", l’autre sur "le maintien des compétences "eau" et "assainissement" dans les compétences optionnelles des communautés de communes", qui a été adoptée par le Sénat le 23 février 2017.
Mathieu Darnaud a souligné combien "il est nécessaire d’apporter rapidement à la loi NOTRe ces aménagements indispensables et très attendus des communes."

 

Outre son rapporteur, la mission compte un représentant par groupe politique : Agnès Canayer (LR- Seine-Maritime), Maryse Carrère (RDSE-Hautes-Pyrénées), Pierre-Yves Collombat (Ratt. CRCE-Var), Françoise Gatel (UC – Ille-et-Vilaine), Alain Marc (Les Indépendants – Aveyron), Didier Marie (SOCR – Seine-Maritime) et Thani Mohamed Soilihi (LaREM – Mayotte).

NC/Sénat
Légende de l'illustration : Mairie d'Echenans, Doubs, France
Crédit de l'illustration : Sacamol-Wikicommons

Statut de l'élu
Smacl Assurances et Fonpel : un partenariat pour mieux protéger les élus
12/12/2017
Energie
Carburants alternatifs : un décret fixe le cadre réglementaire des bornes de ravitaillement
12/12/2017
Prévention - Sécurité
Migrants les députés adoptent un texte sur le placement en rétention
11/12/2017
Environnement
Evaluation environnementale : la double casquette des préfets à nouveau dans le viseur du Conseil d'Etat
11/12/2017
Statut de l'élu
Les sénateurs se taillent un nouveau régime de prise en charge des frais de mandat sur mesure
11/12/2017
 
Voir toutes les actualités


> En bref
Voir toutes les brèves