Le site Journal des Communes, Légilocal, Droit de la Voirie et du Domaine Public :
des experts au service des élus et des collectivités

|

Rencontres territoriales de la Troisième révolution industrielle

Les contrats de transition écologique inspirés par les Hauts-de-France

08 novembre 2017

 

À l’occasion des premières Rencontres territoriales de la troisième révolution industrielle organisées à Fourmies (Nord), Sébastien Lecornu a présenté les contours des futurs contrats de transition écologique.

 

Pour mettre en marche la transition écologique dans l’ensemble de nos territoires, Sébastien Lecornu prépare, dans le cadre du “Green New Deal”de Nicolas Hulot, une nouvelle politique écologique territoriale : les contrats de transition écologique. Celui-ci en a défini la philosophie inspirée d'un cas pratique lors des premières Rencontres territoriales de la troisième révolution industrielle.

“Les premières Rencontres territoriales de la troisième révolution industrielle montrent que la mutation entre l’ancien monde et le nouveau monde est une réalité palpable. Les contrats de transition écologique s’inspireront de la dynamique Rev3 à l’œuvre à Fourmies et dans les Hauts-de-France” a expliqué le secrétaire d’État.
De quoi s'agit-il ? Inspiré des travaux du prospectiviste américain Jeremy Rifkin, le projet de troisième révolution industrielle en Hauts-de-France vise à faire de cette région de tradition industrielle un pionnier de l’économie de demain, basée sur la transition énergétique et des technologies numériques. La démarche met l’accent sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs du territoire – entreprises, collectivités, universités et associations – afin de faire émerger un véritable écosystème.
Le projet Rev3 développé dans les Hauts-de-France par Xavier Bertrand et Philippe Vasseur vise à créer une dynamique dans l’ensemble de la région en s’appuyant sur des projets pilotes. Pour cela, elle propose d’inverser la logique descendante qui a prévalu pour adopter une logique bottom-up qui parte des besoins du terrain.

 

Une philosophie, des actions

Selon le secrétaire d’État, “avec les contrats de transition écologique, l’ambition est d’accompagner les territoires dans tous les aspects de la transition écologique y compris les mutations économiques et sociales. Les contrats de transition écologique permettront de mobiliser toutes les forces de l’administration pour rassembler les financements publics et privés, faire aboutir rapidement les projets, simplifier les procédures et mettre en place toute l’ingénierie nécessaire.”
Dans un premier temps, une quinzaine de territoires vont être identifiés pour couvrir toutes les situations :
- des métropoles, des villes moyennes et des communes rurales,
- des territoires en difficulté et d’autres en avance.
Des thématiques couvrant tout le champ de la transition écologique : la transition énergétique, la mobilité, la biodiversité, la préservation des terres agricoles, la pollution et la vulnérabilité.
La philosophie des contrats sera complètement arrêtée en décembre à l’issue de la prochaine Conférence des territoires. Les négociations avec les territoires sélectionnés commenceront début 2018 pour s’engager dès l’été dans la mise en œuvre opérationnelle.

Nathalie Chalard
Crédit de l'illustration : Capture écran Twitter @rev3

Environnement
Pamela Anderson alerte les maires de France
23/11/2017
Question-Réponse LégiLocal
Les nouvelles modalités de délivrance des cartes d’identité
23/11/2017
Environnement
Contrats de transition écologique : Sebastien Lecornu lève progressivement le voile
23/11/2017
Transports urbains
L'Observatoire de la mobilité éclaire les enjeux de fraude et de grève
23/11/2017
Politique
Le Sénat met en place une mission permanente de contrôle et de suivi des réformes territoriales
22/11/2017
 
Voir toutes les actualités


> En bref
Voir toutes les brèves